Assurance moto cross non homologué

Une moto-cross est un véhicule qui ne peut être utilisé que hors de la voie publique. Étant un mode de transport à part entière, il répond à certaines règles, notamment celle de la souscription à une assurance.

Les modèles d’assurances pour une moto-cross non homologuée

Avant utilisation de votre moto-cross, vous devez impérativement la faire assurer. En réalité, tout véhicule à moteur doit être assuré.

Assurance aux tiers

Elle est suffisante dans le cas où vous utilisez votre moto juste pour les balades en forêt car pendant l’une de vos escapades, vous pouvez malencontreusement heurter une personne. L’assurance va donc servir à réparer les dégâts causés à l’endroit de cette personne.

Assurance tout risque

Celle-ci est idéale pour des personnes qui pratiquent des sports à haut risque car cela va permettre de couvrir tous les dégâts que vous pourriez subir. Elle vous offre sûreté contre tous les dommages à l’instar du vol, des collisions, des accidents, des incendies, etc.

Le prix de l’assurance moto-cross varie de 45 euros à 290 euros.

A quels risques s’expose-t-on lorsqu’on conduit une moto-cross non homologuée ?

Les véhicules non homologués ne sont pas interdits d’usage, le tout c’est de respecter les règles, car en réalité il n’existe pas de risques d’utilisation de ce véhicule si ce n’est des accidents.

En cas de non-respect des règles en vigueur de la conduite d’une moto-cross, vous vous exposez à de lourdes sanctions particulièrement si votre véhicule n’est pas assuré. Si les autorités constatent que vous conduisez un véhicule non homologué sans l’avoir assuré au préalable, vous serez frappé d’une amende de 3750 euros d’après l’article 324-2 du code de la route et des peines complémentaires à savoir :

  • Une peine d’intérêt général
  • Une résiliation de votre permis de conduire
  • Une confiscation de votre moto
  • Une révocation de votre permis de conduire
  • Un stage de sensibilisation à la sécurité routière

Quelles sont les restrictions d’une moto cross ?

Il est formellement interdit de rouler sur la voie publique avec une moto non homologuée, en cas de non-respect de cette mesure de sécurité, vous courez des sanctions. Cette sanction est valable pour tous types de véhicules non homologués. En général, le véhicule peut être confisqué et vendu au profit de l’état et le conducteur frappé d’une amende pouvant atteindre 1500 euros. Cette fraude sera alors enregistrée sur votre casier judiciaire, étant donné que vous serez face à une convention de niveau 5. Les forces de l’ordre peuvent également suspendre votre permis de conduire pour conduite dangereuse.

Quelles sont les conditions pour conduire une moto non homologuée ?

  • Appartenir à un club de moto-cross bénéficiant de l’agrément de la FFM (Fédération Française des Motocyclistes)
  • Avoir un permis de moto-cross pour celle dépassant les 125 cc
  • Détenir un CASM (certificat d’aptitude aux sports motocyclistes) pour une moto-cross de plus de 125 cc
  • Obtenir une licence, elle s’obtient auprès du club auquel vous appartenez

Quel est l’âge requis pour faire du moto cross ?

La moto cross à la particularité de s’adresser à des personnes de tout âge. En France, dès l’âge de 6 ans, vous pouvez faire du moto cross. Par contre, le type de cylindrée est fonction de votre âge.

  • Pour des enfants de 6 à 9 ans, c’est une cylindré de maxi 60 cc
  • Pour des enfants de 10 à 14 ans, c’est une cylindré de 80 cc
  • De 15 à 16, c’est une cylindré de 125 cc
  • Au-delà de 16 ans, vous avez la possibilité de conduire n’importe quelle cylindrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.