Assurance habitation colocation bail individuel

Dans une location ou une colocation, l’assurance habitation est inévitable et exigée. Dans une colocation, lorsque le bail est individuel, chaque locataire paie sa propre assurance. Au cas où aucun des colocataires n’est assuré, le bailleur résilie le bail. 

L’assurance habitation colocation est-elle nécessaire ?

Elle est inévitable. À la signature de votre contrat de bail, il vous sera demandé par votre bailleur une attestation d’assurance habitation, qui garantit au minimum des dommages de base, à savoir les risques locatifs et la responsabilité civile. Cette formule permet au moins de couvrir les dégâts dû à un incendie, à une explosion ou aux eaux.

Ce qu’il faut retenir sur la colocation bail individuel

Qui dit bail individuel dit assurance individuelle. En effet, Les assureurs préconisent les assurances individuelles (donc un bail individuel), de telle sorte qu’en cas de déménagement d’un des colocataires, que ce dernier ne puisse résilier que son contrat d’assurance habitation, et ainsi faciliter la tâche à l’assureur et au nouveau venant.

Il n’y a pas de solidarité de paiement dans le cadre d’un bail individuel. L’assurance est individuelle et les garanties importantes sont autonomes sans toutefois être très courantes.

Dans un bail individuel, le propriétaire accorde un droit unique de satisfaction de certaines pièces aux colocataires à l’instar des chambres à coucher, des salles de bain (salle de bain individuelle). Pour le reste des pièces (salle de séjour, cuisine, terrasse, …), ils ont le libre choix d’aller et venir à leur guise.

Il est plus aisé de mettre un terme à bail individuel qu’à un bail collectif. Le colocataire sortant n’aura qu’à signaler son départ en respectant le délai de préavis. Il n’est pas obligé de trouver un remplaçant. 

Est-ce le meilleur choix d’assurance habitation pour une colocation ?

Vous devez vous assurer que vous êtes dans la même compagnie d’assurance en cas de contrat individuel. En effet, cela simplifiera la tâche à l’assureur et déchargera également les risques de litige entre assureurs.

Il est important de souscrire à une assurance habitation répondant à vos besoins. À cet effet, vous devez prendre en compte la valeur de vos biens, les spécificités de votre logement et le nombre de colocataires.

Indemnisation bail individuel

Dans le cadre d’un bail individuel, l’assurance ne couvre que les pièces privées. En cas de sinistre, les colocataires participent à la réparation des dommages subis par les pièces partagées. 

Si vous optez pour un bail individuel, pensez néanmoins à souscrire à une assurance collective pour les pièces communes de votre logement. Cela dit, en cas de sinistre, les dégâts des pièces partagées seront gérés par l’assurance commune et vous pourrez par la suite gérer les dégâts de manière individuelle de vos pièces personnelles.

Mentions d’un bail de colocation

Les informations d’un contrat de bail de colocation sont les suivantes :

  • Les noms et prénoms des colocataires
  • L’étendu du bail et sa date de début
  • Le nom du bailleur
  • L’adresse du bailleur
  • L’usage du logement (pour habitation ou à usage professionnel)
  • Localisation de logement
  • Description des lieux et de son contenu
  • L’état des lieux
  • Le montant du loyer et des frets de la cohabitation
  • La caution

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.